Libraire

Aux origines du mouvement Sourd : Ferdinand Berthier 

Yves Delaporte

Cet ouvrage écrit par l'ethnologue Yves Delaporte, à l'intention du Musée d'Histoire et de Culture des Sourds, raconte la vie de Ferdinand Berthier, son travail à l'Institut des Jeunes Sourds de Paris et ses actions envers la communauté sourde de son époque. Il décrit les luttes menées par Berthier, grand défenseur de ses contemporains sourds et les résultats obtenus. 

Un document toujours actuel.

2009 – Format A4 – 96 pages –  Prix en baisse :    15 €   / 12 € 

Ferdinand Berthier ou le rêve d'une nation sourde 

Fabrice Bertin 

De l'histoire des Sourds, la postérité a surtout retenu la personne de l' abbé de l’Épée et son initiative pédagogique, en rupture avec les idées de son temps. Une oeuvre consacrée par la reconnaissance institutionnelle : l'Institut National de Jeunes Sourds de Paris qui en est l'héritier.Un roman construit à travers l'évocation des souvenirs d'un personnage Sourd : Ferdinand BERTHIER qui fut l'un des premiers à prendre conscience de l'identité Sourde et qui a conduit à la revendication d'un projet politique autour d'une Nation Sourde-Muette. 

Ed. Monica Companys – 2010 – ISBN 2-912998-58-1 – Prix : 19 € 

Dictionnaire Étymologique et Historique de la Langue des Signes Française 

Yves Delaporte 

Ce dictionnaire étymologique, premier au monde consacré à une langue gestuelle, part à la recherche de la genèse des signes et retrace les étapes de leur évolution. Au moyen d'un nombre limité de formes de la main et de mouvements, les sourds créent des signes qui stylisent l'infinie diversité des êtres et des choses pour exprimer la pensée la plus abstraite. Ce dictionnaire étymologique part à la recherche de la genèse des signes et retrace toutes les étapes de leur évolution.

Ed. du Fox – 2015 – ISBN 978-2952934800 – 680 pages – Prix : 24 € 

L'école des Sourds 

Yves Delaporte

Cet ouvrage présente 158 lieux ayant regroupé des sourds, en général des écoles. Il est illustré par 650 cartes postales anciennes. Les sourds sont très attachés à leurs écoles et cette encyclopédie veut donner un contenu exhaustif à l'histoire des endroits où ils se sont trouvé réunis. Dans l'immense majorité des cas, ce sont des établissements d'éducation. Mais des sourds ont été rassemblés dans des usines-pensionnats et même dans des hospices avec des mendiants, infirmes et aliénés.

Ed. du Fox – 2016 – ISBN 978-2918749400 – 21 x 29,7 cm – 442 pages – Prix : 25 €

Histoire de Laurent Clerc 

René Legal 

Laurent Clerc naît le 26 décembre 1785 à La Balme-les-Grottes, bourgade près de Lyon. Fils du maire du village, qui est également notaire, on découvre qu’il est sourd. Il est alors envoyé à l’Institution des Sourds-Muets de Paris. Arrivé pratiquement illettré, il va faire montre d'une intelligence hors du commun et deviendra enseignant. Emmené en Angleterre par son directeur qui fuit le retour de Napoléon pendant les Cent Jours, Laurent Clerc y rencontre un pasteur américain venu chercher une méthode d’éducation pour les enfants sourds-muets de Nouvelle Angleterre. Il décide de partir avec lui. Une formidable histoire racontée de manière romancée.

Ed. L'Harmattan – 2018 – ISBN 979-10-90014-20-6 – 15,5 x 24 cm – 316 pages – Prix : 31 €   

Auguste Burgaud, photographe sourd sous le second Empire 

René Legal

 Auguste Burgaud (1836-1895) est né sourd en Vendée. Il devient photographe professionnel à l'époque où la photo est en plein essor. Bien qu'on n'ait pas de preuves, il a sans doute fréquenté Bruno Braquehais. Il travaille dans diverses villes de Vendée et de Charente-Maritime puis se fixe à Nantes. Sous le second Empire (1852-1870), puis la troisième République, il réalise des milliers de clichés, principalement des « photos-cartes » qui sont la grande mode de l'époque. Ce livre, illustré de nombreuses photos qu'il avait réalisées, tente d’en faire une approche biographique.

Ed. L'Harmattan – 2018 – ISBN 979-10-900-14-19-0 – 108 pages – Prix : 13,50 €

Origine et Histoire de la Persagotière 

René Legal 

En 1824, René Dunan fonde à Nantes, en plein centre-ville, une petite école de sourds-muets. Elle restera dix ans à cet endroit avant de déménager dans un ancien prieuré faisant partie de l'hôpital Saint-Jacques. Ecarté de son poste par l'administration, Dunan cédera sa place aux Frères de Saint-Gabriel. L'école sera transférée dans la propriété de la Persagotière, sur les bords de la Sèvre en 1856. Elle deviendra alors un établissement qui accueillera jusqu'à plus de 300 enfants et deviendra un grand centre qui formera également de nombreux professeurs et des directeurs.

Un livre très bien documenté, qui retrace plus de cent-cinquante ans de l’histoire de l'Institut.

L'Harmattan / Airelle Editions – 2017 – ISBN 979-10-90014-06-0 – 13,5 x 21,5 – 198 pages  – Prix : 17 ,00 € 

Escales du Silence 

René Legal

René Legal a navigué plusieurs années en Méditerranée à bord de son voilier. Il a vécu de nombreuses aventures et fait beaucoup d’escales.

Il raconte dans ce livre quelques-unes de ses navigations, dont un voyage en solitaire de plus de deux mois entre Martigues, près de Marseille, et Vannes dans le golfe du Morbihan par le détroit de Gibraltar et le Maroc. Fourmillant d'anecdotes et de détails, ce livre contient une iconographie d'environ 90 photos, cartes et dessins complétée par trois clichés en couleurs. 

L'Harmattan / Airelle Editions – 2017 – ISBN 979-10-90014-03-9 – 14,5 x 21 – 158 pages  – Prix : 15,00 €

Dictionnaire Biographique des Grands Sourds en France 

Yann Cantin et Angélique Cantin

Ce dictionnaire biographique et historique porte sur les personnalités majeures de la communauté sourde, une première en France. Angélique Cantin est généalogiste professionnelle, retrouvant les mentions de sourds et leurs filiations dans les archives. Yann Cantin, historien et maître de conférences à l'université de Paris 8, travaille sur l’histoire de la communauté sourde et de la langue des signes. Il s’intéresse tout particulièrement aux conditions de vie des sourds dans le passé, et des méthodes employées pour trouver leur place dans les sociétés du passé.

Ed. Archives et Culture – 2017 – ISBN 978-2350773070 – 350 pages – Prix : 24 €

La communauté sourde de la Belle époque (1870-1920) 

Yann Cantin – Préface de Florence Encrevé

Depuis une quarantaine d'années, les études sociologiques sur les minorités se multiplient. Celles sur les sourds apportent un nouveau regard et un angle d'analyse inédit sur la question de la surdité et du développement d'une communauté, qui va bien au-delà de la simple déficience auditive. La chronologie habituellement utilisée pour ces études repose sur quatre dates pivots : 1759-1760, quand l'abbé de l’Épée, initiateur de l'instruction gratuite des enfants sourds, structure le paysage éducatif sourd ; 1834, qui marque avec Ferdinand Berthier le début du mouvement militant sourd, 1834-1880 à partir de laquelle l'enseignement de la langue des signes disparaît, 1970-2005 période sombre peu étudiée dite du "Réveil sourd", renouveau culturel de la communauté sourde.

 Ed. Archives et Culture – 2019 – ISBN 978-2-35077-335-3 – 17 x 24 cm – 208 pages – Prix : 19 €

Frère Bernard Augereau (1870-1920), inventeur de la Phonodactylologie

Jean Chéory

Le XIXe siècle français est d'une richesse exceptionnelle quant à la pédagogie des sourds-muets. L'auteur nous présente ici la vie et l'œuvre éducative du Frère Bernard Augereau, un novateur, inventeur la "phonodactylologie" qui fut un pont entre l'enseignement gestuel traditionnel et l'oralisme.

Son étude est basée sur de nombreux documents inédits et est enrichie de nombreuses illustrations.

L'Harmattan / Airelle Editions – 2017 –ISBN : 979-10-90014-12-1 – 15 x 22,5 – 128 pages  – Prix : 14 ,00 €

Les Sourds dans la société française au XIXe siècle  

Florence Encrevé

En 1880, à la suite du congrès de Milan pour l'amélioration du sort des sourds-muets, le gouvernement français décide de proscrire la langue des signes des écoles pour sourds et d'y imposer l'usage du français oral. Aujourd'hui encore, aux yeux des sourds, ce congrès symbolise une véritable « révolution négative », incompréhensible et aux conséquences lourdes puisqu'elles sont encore perceptibles en ce début du XXIe siècle. Alors que la société progresse toujours vers davantage d'égalité, comment expliquer que les sourds se sentent en situation d'inégalité et demandent à être à nouveau considérés comme ils l'étaient auparavant ? Telle est l'interrogation centrale de ce livre. 

Ed. Graphis – 2013 – ISBN 978-2354280475 – 392 pages – Prix : 25 €

Franchir le Fossé 

Rachel M. Hartig 

Résultat d’années de recherches aux Etats-Unis et en France, ce livre explore le processus par lequel  trois biographes français sourds des XIXe  et XXe siècles ont tenté de franchir le fossé séparant les univers sourd et entendant. L’auteur commence par rendre compte des ouvrages de Ferdinand Berthier (1803-1886) consacrés à l’abbé de l’Epée, à l’abbé Sicard et à Auguste Bébian. Yvonne Pitrois (1880-1937) s’est penchée sur les vies de sourds-aveugles. Corinne Rocheleau (1881-1963) brosse le contexte historique qui a amené les pionnières du Canada français à quitter la France.  

Ed. L'Harmattan/Airelle – 2015 – ISBN 979-10-90014-07-7 – Prix : 17 € 

Jean Massieu 

Christian Dumaître

 

Jean Massieu, enfant né dans une famille nombreuse à Semens, près de Cadillac, en Gironde, va vivre une aventure hors du commun en s'éloignant de son pays natal, pour réaliser son rêve : accéder à la connaissance et devenir le premier professeur sourd-muet. Ce livre raconte le parcours de vie exceptionnel et inattendu d’un personnage voué à rester dans l’ombre ainsi que l’accomplissement de sa destinée.

 

En auto-édition –  ISBN 978-2-9568575-0-1 – Prix : 15 € 

 

Moi, Armand, né sourd et muet

Armand Pelletier et Yves Delaporte

 

Né dans une période sombre de l'histoire des sourds, Armand construit une vie d'homme libre. En 1880, le congrès de Milan interdit la langue des signes dans l'enseignement. Un obscurantisme a nié leur humanité e a prétendu résoudre la question par la chirurgie.

 

Pocket - 564 pages - ISBN 2-266-16026-5 - Prix : 10 € 

 

Signes de Pont-de-Beauvoisin

Yves Delaporte et Yvette Pelletier

 

Le dialecte du quartier des filles de l'Institution nationale des Sourds-muets de Chambéry (1910-1960).  

 

Ed. Lambert-Lucas – 2012 – 978-2-35935-026-5 – Prix : 35 €

Signes de Clermont-Ferrand

Yves Delaporte et Nicole Périot

 

En 1907 ouvre dans le domaine des Gravouses, à Clermont-Ferrand, une école pour enfants sourds. Elle est dirigée par des Frères de Saint-Gabriel, pionniers de l’oralisme, cette idéologie qui voit dans la parole vocale le seul moyen de « rendre les sourds-muets à la société ». Dès lors, l’interdiction des signes, facilitée par la petite taille de l’établissement, sera particulièrement sévère. Les élèves résistent clandestinement et parviennent à se transmettre une partie du lexique, largement d’origine parisienne. Quant à ce qui a disparu, ils le recréent en partie, tant bien que mal.

 

Ils le font sur le mode du bricolage, en faisant flèche de tout bois. Se trouvent mêlés une iconicité rudimentaire semblable aux formes primitives de la langue des signes, une pléthore d’homonymes, des emprunts à la gestualité ambiante et enfin, source insolite de création lexicale, le détournement de gestes orthophoniques. Ils parviennent ainsi à échapper à la situation de carence sémiotique dans laquelle les avait plongés l’oralisme.

                                                        Ed. du Fox – 2020 – ISBN 978-2-9187494-3-1 – 288 pages – Prix : 19 €


Pour afficher et imprimer un 

Bon de Commande de Livres,

cliquer sur l'image du livre.